Qui effectue un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences est un outil qui vous permet de mesurer vos capacités actuelles. Mais quel en est l’intérêt et comment s’y prendre ? Qui peut effectuer un bilan de compétence ? Découvrez dans ce guide la réponse à ces questions.

Pourquoi réaliser un bilan de compétences ?

Si vous lisez ceci, vous avez probablement envisagé de réaliser votre propre bilan de compétences. Il y a de nombreuses raisons de faire un bilan des compétences ! Avant même de vous renseigner sur les procédures à suivre pour réaliser le vôtre, demandez-vous pourquoi vous en avez besoin.

A découvrir également : Les clés pour sélectionner la formation idéale et booster vos compétences professionnelles

  • S’agit-il d’évaluer votre situation professionnelle ?
  • Lire également : L'évolution de la formation en entreprise à l'ère de la digitalisation

  • Souhaitez-vous mieux vous connaître en évaluant vos capacités (afin de renforcer votre confiance en vous) ?
  • Envisagez-vous de changer d’emploi ou de secteur d’activité ?
  • Souhaitez-vous réaliser un projet de reconversion ?
  • Ou tout simplement, réfléchissez à ce qui vous motive.

En vous posant les bonnes questions, vous aurez une compréhension plus précise de votre démarche, permettant à la personne chargée de vous accompagner dans votre bilan de mieux vous diriger.

Qui peut réaliser un bilan de compétences ?

Tout le monde peut faire un bilan de ses compétences. Vous pouvez en bénéficier, que vous soyez salarié du secteur public, salarié du secteur privé ou demandeur d’emploi, gratuitement ou contre rémunération. Il s’agit d’une évaluation à la fois personnelle et professionnelle.

En tant que salarié à durée indéterminée ou déterminée, vous pouvez même demander à effectuer votre bilan de compétences pendant vos heures de travail tout en percevant votre revenu. Il arrive que l’entreprise demande un bilan de compétences au salarié, par exemple dans le cadre d’un plan de développement des compétences ou avant un reclassement.

Où puis-je obtenir un bilan de compétences ?

De nombreuses organisations proposent des bilans de compétences, notamment les centres institutionnels de bilans de compétences (CIBC), les organismes de formation, les associations spécialisées, les cabinets de conseil en développement professionnel, etc. Pour vous aider à faire votre choix parmi les nombreuses options disponibles, vérifiez si :

  • Le centre de bilan de compétences est agréé par le FONGECIF ou l’OPCA de votre branche (obligatoire pour financer votre bilan avec votre CPF).
  • Le consultant est approprié pour vous et connaît bien votre secteur d’activité.
  • En termes de localisation et d’emploi du temps, le centre répond à vos besoins (surtout si vous le faites en dehors de vos heures de travail)
  • L’organisme accrédité est réputé (si tous les avis sont négatifs, il vaut peut-être mieux chercher ailleurs)

Il est utile de le savoir : Pôle emploi ne propose plus de bilan de compétences, mais met à disposition des demandeurs d’emploi une évaluation des compétences et aptitudes professionnelles (ECCP).

Combien coûte un bilan de compétences ?

Il est difficile de donner un prix exact. Les coûts varient en fonction du service, de la réputation de l’organisme, du nombre de sessions… Néanmoins, la fourchette de prix se situe entre 1500 et 3000 euros.

Cependant, votre entreprise (par exemple, dans le cadre de la mobilité interne), votre compte personnel de formation (CPF), ou Pôle emploi via l’aide individuelle à la formation peuvent financer tout ou partie du bilan individuel (AIF).

Les étapes d’un bilan de compétences réussi

Un bilan de compétences, pour être réussi, doit suivre certaines étapes bien précises. Pensez à bien trouver le bon organisme qui correspondra à vos besoins et attentes.

Une fois l’organisme choisi, une première phase d’entretiens individuels sera mise en place afin de comprendre votre parcours professionnel ainsi que votre projet futur. Cette phase permettra aussi au conseiller du bilan de compétences d’évaluer vos aptitudes personnelles et professionnelles.

La deuxième étape du processus consiste en la réalisation d’un inventaire des compétences acquises durant votre carrière professionnelle : formations suivies, expériences diversifiées… Il s’agit ici de faire un point sur les acquis théoriques et pratiques.

Vient la troisième étape avec laquelle vous devrez définir clairement vos motivations concernant votre avenir professionnel. Vos centres d’intérêt seront pris en compte dans ce travail destiné à construire un nouveau projet professionnel cohérent avec vos aspirations profondément ancrées.

Dans la quatrième phase, interviendra l’étude comparative entre les différentes alternatives discutées lors des phases précédentes et l’environnement socio-économique actuel afin de valider ou non le choix finalisé lors des premières étapes.

Les avantages pour l’entreprise et l’employé après un bilan de compétences

Le bilan de compétences est une démarche qui peut s’avérer bénéfique tant pour l’employé que pour l’entreprise. Effectivement, les avantages sont nombreux et peuvent impacter positivement la dynamique du travail au sein d’une entreprise.

Pour le salarié, cette démarche permet de se recentrer sur ses objectifs professionnels en prenant en compte sa personnalité, ses compétences et ses aspirations profondément ancrées. Le salarié aura ainsi une meilleure connaissance de lui-même et sera plus à même de trouver un poste correspondant à son profil.

Grâce au bilan de compétences, le salarié peut envisager des formations complémentaires afin d’élargir ou d’enrichir son champ professionnel. Il sera donc plus autonome dans sa carrière professionnelle, tout en développant des perspectives futures intéressantes.

Du côté de l’entreprise, le bilan de compétences favorise la gestion des ressources humaines. Les managers auront accès aux forces et faiblesses des employés qu’ils supervisent, ce qui pourrait améliorer leur affectation au sein des différents services proposés par l’établissement.

De même, le bilan permettra aux entreprises d’envisager une politique RH adaptée aux besoins réels du personnel présent dans leurs effectifs. Dans un contexte économique où les mutations technologiques bouleversent régulièrement les équilibres existants dans toutes les organisations humaines, le bilan de compétences est une démarche rentable tant pour l’employé que pour l’entreprise. Elle permet aux salariés d’avoir une vision claire sur leur parcours professionnel et de développer des perspectives intéressantes en fonction de leurs forces et aspirations personnelles. Pour les entreprises, il s’agit d’une opportunité rare d’améliorer la gestion des ressources humaines tout en proposant une politique RH adaptée aux réalités du marché actuel.

ARTICLES LIÉS