Comment devenir cultivateur de cbd ?

La production de cbd (Cannabidiol) est actuellement un marché en plein essor en Europe. Elle est l’un des secteurs porteurs dans lequel vous pouvez investir sans crainte afin de multiplier votre argent. Cependant, devenir un cultivateur de cbd n’est pas chose facile à cause des nombreuses barrières à franchir qui existent. Pour ce fait, avant de vous lancer dans ce projet de culture de cbd, vous devez absolument lire cet article.

Obtenir une licence

La première étape pour devenir un cultivateur de CBD est d’obtenir une licence. En effet, vous devez vous déclarer à l’État pour être reconnu comme un producteur officiel de CBD. Il est impossible de vous lancer dans ce secteur, sans en informer l’État. De plus, l’obtention d’une licence vous oblige à respecter certaines règles dont la violation peut entraîner des amendes ou sanctions.

A lire également : Quelle formation est éligible au CSP ?

Aussi, votre casier judiciaire ainsi que ceux de vos employés doivent être vierges. Vous devez également déclarer l’emplacement géographique exact de votre plantation à la Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre (FNPC) ainsi qu’à la gendarmerie.

Cependant, pour obtenir la licence, vous devez avant tout constituer un dossier qui garantira que votre culture est destinée à un bon usage. Il peut être à destination médical, thérapeutique et scientifique. Par conséquent, il revient uniquement au département de la santé d’approuver, ou non, votre projet.

A découvrir également : Apprendre à présenter ses compétences et ses ambitions pour un poste d'aiguilleur du rail

Les différentes licences accordées sont en production de produits dérivés, en production de semences, en culture psychoactive et de cannabis non psychoactif.

Une fois toutes les conditions remplies, vous pouvez obtenir votre licence après 6 à 8 mois.

Avoir des connaissances solides en agriculture

Une autre étape importante pour devenir un cultivateur de cbd est d’avoir de solides connaissances en agriculture afin de bien vous préparer. Dans le cas où vous n’auriez pas de connaissances en agriculture, pensez à vous faire accompagner par un professionnel dans le secteur. Ce dernier pourra alors vous guider dans votre projet. Ainsi, vous obtiendrez une production de qualité.

Trouver le meilleur emplacement et préparer le terrain

Le cbd adore le soleil, car il a besoin de chaleur et de luminosité pour pousser. Pour ce fait, vous devez privilégier les emplacements ensoleillés pour cultiver vos plantes (cbd). La température de la terre doit être en dessus de 15°.

Après avoir choisi le meilleur terrain, vous devez préparer la terre. C’est-à-dire enlever les mauvaises herbes et les graviers. Vous pouvez également penser à ajouter du compost et aérez la terre afin d’augmenter sa qualité. Enfin, aplatissez la terre à l’aide d’un râteau.

Choisissez des bonnes graines et éviter l’utilisation des produits chimiques

Pour une production de qualité, vous devez opter pour des graines provenant de la Coopérative Centrale des Producteurs de Semences de Chanvre, la CCPSC, ou de tout autre organisme agréé par l’État. Ces graines peuvent être plantées au printemps, selon la technique du volé ou en ligne. Cependant, cette culture nécessite un arrosage en pluie fine.

Par ailleurs, vous devez éviter l’utilisation des produits chimiques dans la culture de cbd. En effet, les cbd absorbent facilement les substances chimiques, ce qui nuire gravement à la santé.

Utiliser un bon processus d’extraction

Il est judicieux de choisir le bon procédé d’extraction parmi ceux qui existent pour garantir la qualité de votre CBD. Pour ce fait, privilégiez l’extraction au CO2 supercritique. Cette méthode, bien qu’elle soit coûteuse est efficace. En effet, elle consiste à séparer le CO2 des cannabinoïdes. Le processus d’extraction du cbd est minutieusement contrôlé, efficace, propre et permet d’obtenir des huiles pures et sans résidus.

Avoir le capital financier de départ

Il est impératif de disposer d’un capital financier conséquent avant de vous lancer dans la production de cbd. Il vous faut au moins prévoir un apport de 200 000 € sans le coût d’obtention de la licence, la location des chambres, le salaire de vos employés, etc.

Vous avez la possibilité de faire appel à des investisseurs si vous êtes dans le besoin de fonds. Il est également conseillé de rédiger un plan d’affaires ou un projet solide, précis et bien clair avant de ce lancer dans cette activité.

ARTICLES LIÉS