Quel est le coût d’un bilan de compétences ?

bilan de compétences

Le bilan de compétences offre d’énormes avantages à celui qui le réalise. Avant de l’effectuer, il est nécessaire de connaître certains éléments. Parmi ceux-ci figure le montant à dépenser. Ce dernier n’est pas uniformisé sur le territoire français. Sa détermination dépend de nombreux paramètres. En guise d’aide, consultez ce guide pour découvrir le coût d’un bilan de compétences.

Le coût d’un bilan de compétences : entre 1500 € et 3000 €

Vous désirez connaître le coût d’un bilan de compétences avant de le réaliser. C’est bien, car cela vous permettra d’éviter la roublardise de certains prestataires. Retenez que le montant de réalisation d’un tel bilan professionnel oscille entre 1500 et 3000 €.

A découvrir également : Les clés pour réussir sa reconversion professionnelle et atteindre de nouveaux sommets dans sa carrière

À vrai dire, le tarif d’un bilan de compétences est fixé par chaque centre de réalisation. Il vous revient donc de choisir un prestataire pouvant vous offrir un travail de qualité à un montant raisonnable. Vous devez savoir que tous les centres qui haussent le prix d’un tel projet n’offrent pas toujours un service rentable.

Soyez donc vigilant sur ce point. Demandez de l’aide à un expert pour être guidé. Pour info, la réalisation du bilan de compétences ne doit pas excéder 24 heures. Vous pouvez la faire sur plusieurs séances comprises entre 2 et 3 heures.

A lire également : Comment saisir une rupture conventionnelle ?

Quels sont les facteurs qui influencent le tarif de ce type de projet ?

Plusieurs facteurs peuvent influer sur le coût d’un bilan de compétences. C’est pour cela que le tarif de la réalisation de ce point professionnel n’est pas du tout uniforme.

Ainsi, le premier facteur renvoie au centre dans lequel vous effectuerez ce document. Il est possible de tomber sur des prestataires qui allient tarif attractif et prestation de qualité.

En dehors de ce facteur, comprenez que votre situation professionnelle peut avoir un impact sur le tarif de la réalisation de ce point professionnel. Les frais à dépenser par un salarié sont différents de ce que payera un demandeur d’emploi. Aussi, faut-il savoir que votre lieu d’habitation constitue également un facteur déterminant.

Bilan de compétences : pourquoi l’effectuer ?

bilan de compétences

Vous pouvez effectuer ce point professionnel lorsque vous désirez changer de profession. Ce bilan constitue alors une vitrine à travers laquelle vous apercevrez vos forces et faiblesses. Lorsque vous désirez renforcer vos capacités professionnelles, vous pouvez alors réaliser un tel bilan. Il est possible de faire ce point si votre employeur vous le demande. Au cas où vous aimeriez avoir une ascension professionnelle, il est nécessaire de faire ledit bilan.

La quête d’un épanouissement professionnel peut être à la base de la réalisation d’un état de compétences. Réalisez donc ce bilan afin de prendre votre vie professionnelle en main. Retenez que ce point vous permet de réfléchir sur beaucoup d’éléments afférents à votre métier.

Où trouver des fonds pour financer un bilan de compétences ?

Il est bon de connaître le coût d’un bilan de compétences. Cependant, il est aussi intéressant de savoir comment trouver des financements pour réaliser ce point professionnel.

Vous devez savoir qu’il existe des organismes qui peuvent facilement prendre en charge ce projet sans que vous n’ayez à dépenser quoi que ce soit. C’est le cas de Pôle Emploi auprès de qui vous pouvez obtenir de l’AIF (l’Aide Individuelle à la Formation). Lorsque vous êtes demandeur d’emploi ou salarié, vous pouvez aussi financer ce projet avec votre CPF.

Sachez que votre employeur peut se charger de financer complètement la réalisation de votre bilan de compétences. Il fera un tel financement si les points professionnels de ses employés entrent dans le plan de l’entreprise.

Comment faire un bilan de compétences ? 

Les raisons qui poussent un individu à faire un bilan de compétences sont très diverses. En effet, il est possible qu’il ne trouve plus de sens dans ce qu’il fait, qu’il devient de moins en moins motivé à se lever le matin ou qu’il s’ennuie durant les heures de travail… Si vous vous trouverez dans l’un des cas suivants, c’est que vous avez besoin de faire un point sur  votre vie professionnelle. Retrouvez ici plus d’infos sur le bilan de compétences.

Ce type de bilan se fait en recourant à un spécialiste dans le domaine. Ce dernier est un professionnel qui peut vous accompagner dans l’évaluation de vos compétences. Pour cela, il met à votre disposition un consultant qui propose un entretien régulier avec vous pour faire le point. Selon votre choix et votre disponibilité, l’entretien peut se faire en visio ou lors de rendez-vous.

Le bilan de compétences avec l’organisme spécialisé se déroule en plusieurs étapes. Il commence par la phase préliminaire durant laquelle vous entrez en contact avec le consultant. Ce dernier fait le point sur votre situation actuelle. Après cela, vous entrez dans la phase d’investigation durant laquelle vous passez divers tests psychotechniques. Le consultant peut également proposer des entretiens réguliers. La durée de cette étape varie de 4 à 8 semaines.

Vous passez ensuite dans la phase de conclusion. C’est lors de cette étape que vous dénichez un ou plusieurs projets professionnels selon les critères que vous fixez. Le consultant peut ensuite vous épauler dans la mise en place d’un plan d’action en vue de la réalisation de vos projets. Le bilan de compétences s’achève par la phase de suivi Post Bilan. Le consultant fait un point sur l’avancement de votre projet après quelques mois de l’évaluation.

Pour réaliser un bilan de compétences, ne négligez pas le choix de l’organisme. Certains d’entre eux proposent diverses activités en ligne. Ils sont également certifiés Qualiopi et labellisés ISO 9001.

Quels sont les avantages et les limites d’un bilan de compétences ?

Même si le bilan de compétences présente des avantages, il y a aussi des limites à considérer. On peut retrouver notamment :

  • Le coût : un bilan de compétences représente un investissement financier important pour certains individus, surtout si l’organisme choisi est très cher.
  • La durée : réaliser un bilan de compétences prend du temps et nécessite beaucoup d’investissement personnel. Cela peut impacter votre vie privée ainsi que votre travail au quotidien.
  • L’évaluation subjective : les résultats peuvent varier selon le consultant que vous avez choisi. Effectivement, son évaluation est basée sur sa perception personnelle et ses propres critères.

Malgré ces limites peu reluisantes, les avantages d’un bilan de compétences sont nombreux :

  • Une meilleure connaissance de soi-même : grâce aux entretiens réguliers avec le consultant, vous apprenez à mieux cerner vos points forts et faibles en matière professionnelle mais aussi personnelle.
  • Découvrir vos motivations profondément ancrées : vous pouvez comprendre ce qui fait sens pour vous dans la vie professionnelle.
  • Décrocher une promotion ou changer de métier : suite au résultat du bilan, il devient plus facile pour vous de trouver une formation adéquate ou d’obtenir une promotion.

Même s’il existe quelques inconvénients liés à la réalisation d’un bilan de compétences en termes économiques comme temporels, cela reste une solution pertinente afin d’avancer professionnellement parlant. Il est donc recommandé aux individus qui ont des doutes quant à leur carrière professionnelle de se lancer dans cette aventure.

Comment choisir le bon organisme pour réaliser son bilan de compétences ?

Maintenant que vous avez pris la décision de réaliser un bilan de compétences, il faut choisir le bon organisme pour mener à bien votre projet. Voici quelques critères à prendre en compte lors du choix d’un organisme :

  • L’expérience et la réputation : vérifiez les référencements, les avis et les retours sur l’organisme choisi. Avec une recherche rapide sur internet, vous pouvez trouver facilement des commentaires ou des témoignages de personnes ayant déjà effectué un bilan chez cet organisme.
  • Les tarifs proposés : le prix peut varier considérablement selon l’organisme avec qui vous travaillez. Il faut des outils tels que des tests psychologiques ou comportementaux ainsi que différentes techniques comme la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) ou encore l’hypnose. Certains organismes se concentrent uniquement sur les aspects professionnels alors que d’autres prennent en compte des aspects plus personnels. Il est recommandé d’assister à une réunion ou à un entretien préalable avec l’organisme choisi avant de vous engager. Cela vous permettra d’avoir une idée précise de ce qui est proposé et si le professionnel vous convient.

Quelle est la durée d’un bilan de compétences ?

La durée du bilan de compétences dépend généralement des besoins et des attentes du bénéficiaire. Sa durée moyenne varie entre 20 et 25 heures, réparties sur une période allant de quelques semaines à plusieurs mois.

Cela peut paraître long, mais vous devez prendre en compte vos disponibilités : certains organismes pourront par exemple proposer deux ou trois séances par semaine, tandis que d’autres optent pour un rythme plus espacé.

Les différentes étapes qui composent le bilan sont essentielles pour permettre l’identification des points forts et faibles ainsi que le développement ou la réorientation professionnelle. Vous devez noter qu’en fonction du financement dont vous disposez (via votre compte personnel de formation notamment), la durée sera différente. Il faut alors se renseigner auprès de son organisme financeur afin d’avoir toutes les informations nécessaires concernant cet aspect.

Comment valoriser les résultats de son bilan de compétences auprès de son employeur ?

Comment valoriser les résultats de son bilan de compétences auprès de son employeur ?

En fonction des objectifs identifiés dans votre bilan de compétences, vous pouvez proposer différentes solutions à votre employeur : suivre une formation pour combler vos lacunes ou acquérir un nouveau savoir-faire ; évoluer vers un poste différent au sein même de l’entreprise ; prendre en charge un projet spécifique…

Certains organismes créent des partenariats avec des entreprises afin qu’elles puissent profiter directement du résultat obtenu par leurs collaborateurs. Dans ce cas-là, il sera possible de mettre en place directement ces projets intra-entreprises pour faire avancer leur carrière.

Vous devez montrer à votre employeur que vous êtes motivé pour progresser et que vous avez identifié les points sur lesquels travailler. Cela démontrera votre implication dans l’entreprise ainsi que votre envie de continuer à évoluer professionnellement.

ARTICLES LIÉS