Comment devenir cadre en Ehpad ?

Devenir cadre dans un Ehpad vous permet pleinement de vivre votre vocation qui est de venir en aide aux autres tout en profitant d’une amélioration de vos conditions.

La direction et le poste de responsable médico-social sont par exemple des postes de cadre dans un Ehpad. Si vous vous demandez comment en devenir un, voici ce que vous devez savoir.

A lire en complément : Devenir avocat aux USA : étapes, formation et examens requis

Qu’est-ce qu’un cadre en Ehpad ?

Contrairement aux idées reçues, le cadre en Ehpad ne se limite pas qu’au poste de direction. En dehors de celui-ci, l’animateur et l’infirmier peuvent être des cadres en Ehpad. II en sera de même pour les professionnels travaillant dans les services de soin et les techniciens.

Par ailleurs, le cadre en Ehpad doit être en mesure d’assurer la gestion et le suivi d’un certain nombre de projets. Il doit également pouvoir communiquer avec les familles des résidents de l’Ehpad, évaluer la qualité des soins administrés aux résidents, etc.

A découvrir également : Les clés pour choisir efficacement une formation pour propulser votre carrière

Pour faire simple, les missions des cadres en Ehpad tournent autour de deux grands axes principaux, l’animation et la gestion de l’établissement.

Devenir cadre en Ehpad : quels sont les diplômes requis ?

Devenir cadre en Ehpad est en partie lié au nombre d’années que vous y avez passées. Si vous ne visez pas le poste de direction, vous devez vous former dans un institut de formation des cadres de santé (IFCS).

Vous ne pouvez accéder à la formation que si vous justifiez d’une expérience de 4 ans dans le domaine paramédical. De plus, il est nécessaire de présenter une attestation qui vous autorise à exercer dans le secteur.

Vous passerez donc une épreuve écrite où il faudra commenter un document de santé sociale. Une fois cette étape passée, viendra celle de l’épreuve orale. En obtenant le diplôme, vous pouvez devenir cadre en Ehpad sans pour autant prétendre à la direction.

Dans le cas où vous viseriez la direction, les modalités ne seront plus les mêmes. Ici, le diplôme requis dépendra du nombre de salariés dans l’Ehpad.

Vous devez passer le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (CAFDES). Comme signalé plus haut, le niveau du diplôme requis dépend du nombre de salariés.

Pour devenir directeur dans un Ehpad de 50 salariés, le niveau 1 du CAFDES est requis. Pour moins de 50 salariés, le niveau 2 du CAFDES est accepté.

Évolution du statut de cadre en Ehpad

Si devenir cadre en Ehpad augmente forcément votre salaire, cela n’est pas toujours systématique. En effet, les cadres n’ayant pas le CAFDES peuvent se former pour prétendre à la direction. Pour ce qui est des directeurs d’Ehpad, retenez qu’ils peuvent créer leurs propres maisons de retraite.

En ce qui concerne le salaire, il est lié à l’affluence dans l’Ehpad ainsi que l’ancienneté du cadre. Les débutants percevront autour de 36 000 euros l’année alors que les anciens dans le milieu peuvent avoir entre 40 000 et 80 000 euros par an.

Les compétences clés d’un cadre en Ehpad

Devenir cadre en EHPAD est un choix de carrière qui ne s’improvise pas. Effectivement, pour mener à bien cette mission, certaines compétences sont requises.

Tout d’abord, le cadre doit posséder des qualités relationnelles hors pair. Il doit être capable de communiquer avec les résidents et leur famille tout en étant empathique et compréhensif face aux difficultés qu’ils peuvent rencontrer.

Il doit aussi faire preuve d’une grande rigueur dans la gestion financière et administrative de l’établissement afin que celui-ci soit rentable et respectueux des normes légales. Il devra avoir une connaissance pointue sur les différentes réglementations liées à la santé publique ainsi que sur toutes les dispositions organisationnelles pratiques au sein de son établissement.

Le sens du leadership fait aussi partie des compétences clés pour exercer ce poste. Le cadre doit pouvoir coordonner ses équipes afin d’améliorer la qualité des soins prodigués aux résidents tout en veillant à leurs besoins physiologiques et psychologiques.

Le secteur médico-social étant en constante évolution, le cadre devra faire preuve d’esprit d’innovation afin de proposer constamment des solutions innovantes pour améliorer l’accueil et les services offerts par l’établissement qu’il dirige.

Au-delà du diplôme ou du nombre d’années passées dans ce domaine, souvent valorisé parmi les critères pré-requis pour accéder à ce poste tant convoité, ces aptitudes sont indispensables pour garantir une gestion efficace de cet environnement complexe.

Les défis rencontrés par les cadres en Ehpad et comment les surmonter

Être cadre en Ehpad est une mission passionnante mais qui peut s’avérer complexe. En effet, les cadres doivent faire face à plusieurs défis au quotidien pour mener à bien leur travail.

L’un des premiers défis auxquels ils sont confrontés est la gestion du personnel. Ils doivent veiller à ce que l’équipe soit motivée et compétente afin de fournir un service de qualité aux résidents. Pour cela, il faut être capable d’écouter, de comprendre et d’aider son équipe dans les situations difficiles.

Le deuxième défi consiste en la gestion budgétaire. Les EHPAD étant soumis à des contraintes financières importantes, le cadre doit être en mesure d’optimiser les dépenses tout en maintenant un niveau élevé de qualité des soins prodigués.

Le troisième défi concerne les aspects liés à la santé publique. Le cadre a la responsabilité de maintenir une hygiène irréprochable et de respecter toutes les normes sanitaires relatives aux EHPAD pour éviter toute propagation virale ou bactérienne.

Le dernier défi réside dans la nécessité perpétuelle d’envisager l’innovation dans sa gestion, avec l’utilisation notamment des nouvelles technologies permettant non seulement une plus grande efficacité opérationnelle mais aussi une amélioration substantielle du confort moral et physique apporté par l’Ehpad, autant chez ses résidents que chez ses collaborateurs.

Pour surmonter ces défis avec succès, il faut travailler en collaboration avec son équipe et être à l’écoute des résidents, de leurs familles, tout comme des différents partenaires sociaux. Une relation de confiance doit être créée entre toutes les parties prenantes afin de favoriser un environnement sain et productif.

La formation continue permet aussi aux cadres d’améliorer leur expertise sur tous ces aspects. Ils peuvent ainsi développer une compréhension profonde des besoins spécifiques du secteur médico-social qui sont souvent liés à la santé physique, psychologique et sociale des résidents. Rester informé sur le développement économique de son EHPAD est indispensable pour garantir sa longévité dans cet environnement compétitif. Les relations institutionnelles doivent aussi être très bien gérées pour maintenir une synergie forte entre l’établissement qu’il/elle dirige et les autorités réglementaires locales notamment.

Le rôle du cadre en Ehpad ne se limite pas seulement à la gestion administrative, mais il s’étend plutôt vers la construction durable d’une communauté solide engagée autour du bien-être collectif. Pour exercer ce métier exigeant avec succès, il faut posséder certaines qualités essentielles telles que le leadership ou encore l’empathie, mais surtout avoir conscience que chaque jour apporte son lot de défis nouveaux ; c’est pourquoi il faut constamment innover pour répondre aux attentes sans cesse croissantes exprimées par tous ceux impliqués dans cet univers particulièrement sensible qu’est celui des EHPAD.

ARTICLES LIÉS